files/images/romainmotier_1_1920x960.jpg

En quoi le patrimoine clunisien
est-il universel ?

Beaucoup pensent que les Sites clunisiens sont déjà inscrits sur la liste du Patrimoine Mondial de l'UNESCO. Pourquoi ? Parce que l'héritage patrimonial que nous ont légué les moines de Cluny est unique par sa densité et sa diversité. Mais surtout, parce que cet héritage est aujourd'hui et plus que jamais, vivant. Dans des centaines d'endroits en Europe, le patrimoine clunisien réunit les citoyens, favorise les rencontres et les échanges.

Pour caractériser l'universalité d'un patrimoine -un critère essentiel à l'inscription sur la liste du Patrimoine Mondial- le Comité du Patrimoine Mondial a mis en place un outil, la Valeur Universelle Exceptionnelle (VUE). La VUE signifie qu'un ensemble patrimonial a une importance culturelle et/ou naturelle tellement exceptionnelle qu'elle transcende les frontières nationales et qu'elle présente le même caractère inestimable pour les générations actuelles et futures de l'ensemble de l'humanité.

Le défi pour les sites clunisiens ? La VUE doit être résumée en une seule phrase, qui orientera l'ensemble de la candidature.

Les Sites Clunisiens constituent un ensemble reconnaissable de bâtiments et de lieux avec leur propre typologie et signification qui, de l’abbaye de Cluny, s’est répandu dans toute l’Europe sur au moins cinq siècles, et dans lequel se manifeste un univers culturel et symbolique spécifique qui a contribué, fondamentalement, à la construction de l’Europe médiévale et moderne.
C'est la première déclaration proposée par l'équipe technique pour orienter la candidature. Mais bien sûr, cette formulation est provisoire et évolutive : elle sera ajustée tout au long du travail passionnant que constitue le montage du dossier de la candidature, en lien avec des centaines de sites en Europe.
files/images/predossier_cluny_octobre_2020_640x640.jpg
  • Equipe technique et clunisiens d'Europe, une vision commune

    En août 2020, l'équipe de la candidature lançait une grande enquête auprès des communautés locales liées au patrimoine clunisien (représentants de sites et d'associations, partenaires, citoyens membres de la FESC) pour établir ensemble un état général du patrimoine clunisien d'Europe. La consultation, qui abordait largement l'UNESCO, a mis en évidence une convergence entre les résultats des travaux des experts et l'intuition des représentants de sites.

    Le Comité du Patrimoine Mondial propose une liste de 10 critères, 6 d'ordre culturel et 4 d'ordre naturel, dont au moins un doit être retenu pour conforter la VUE.

    L'équipe de la candidature, en confrontant son analyse du phénomène clunisien à cette liste, en identifie 3 pertinents. Ce sont les mêmes qui sont majoritairement cités, dans la grande enquête, par les représentants du monde clunisien d'Europe.

    Selon eux, les sites clunisiens...

    Critère II

    ... attestent d’un échange considérable de valeurs humaines, au cours d’une période spécifique ; ou dans un espace culturel du monde donné, dans les domaines de l’architecture ou de la technologie, des arts monumentaux, de l’urbanisme ou de la création de paysages ;

    Critère IV

    ... sont un exemple éminemment représentatif d’un type de construction ou d’ensemble architectural ou technologique, ou d’un paysage illustrant une ou plusieurs périodes significatives de l’histoire humaine ;

    Critère VI

    ... sont directement ou matériellement associés à des événements vivants ou des traditions, des idées, des croyances ou des œuvres artistiques et littéraires d’une importance universelle exceptionnelle.

  • Les sites clunisiens, un héritage unique

    Le patrimoine clunisien est l'héritage du grand réseau monastique que les moines de Cluny ont développé en Europe au Moyen Age. 2 240 lieux clunisiens, très divers, sont aujourd'hui recensés, dans 15 pays d'Europe et parfois au-delà.

    Le mouvement clunisien a influencé l'architecture, les arts et les paysages que nous retrouvons autour de nous aujourd'hui. Tout le monde a en tête...

    ... la grande abbatiale Cluny III, dont le clocher impressionne les visiteurs aujourd'hui, et qui a influencé la construction de milliers d'églises en Europe.

    ... les sculptures romanes, parfois naïves, parfois effrayantes, toujours instructives, qui décorent ces églises.

    ... le développement de bourgs structurés autour de leur monastère.


    Ce qui est moins perceptible, c'est que l'influence des moines clunisiens s'étend bien au-delà. Ils se sont fait les intercesseurs des seigneurs auprès des rois, des empereurs auprès des papes, et des populations auprès de Dieu. Dans ce sillage, ils ont inventé une nouvelle manière de célébrer le sacré, de créer les villes, d'organiser les territoires et leur économie, ont développé la musique et influé sur la perception du temps.

    Cette véritable vision du monde, diffusée par les moines de Cluny, a contribué, sur un large territoire et durant plusieurs siècles, à gommer les différences et à rassembler les Hommes, d'hier à aujourd'hui. A ce titre, il est possible de considérer que le phénomène clunisien est intimement lié à la construction de la civilisation européenne.