files/images/souvigny_lapidaire_1920x960.jpg

100 candidats dans 9 pays d'Europe

Le succès de la phase des candidatures ouvre une nouvelle étape de la démarche UNESCO, qui fera entrer les Sites clunisiens d'Europe dans une nouvelle dimension.

Le 1er juillet 2022, à Châteauroux (Indre, France), Rémy Rebeyrotte, le président, et Christophe Voros, le directeur de la Fédération Européenne des Sites Clunisiens, accompagnés d’Enrique Saiz, le chef de projet de la candidature UNESCO, ont présenté publiquement les 100 candidats de 9 pays d’Europe qui se sont officiellement engagés dans la candidature depuis son lancement à Charlieu (Loire, France), un an auparavant.

Pour la Fédération, pour les sites clunisiens et pour leurs partenaires, cette première étape est un succès. En quoi ? L’engagement massif de candidats dans 9 pays d’Europe et la diversité du patrimoine représenté, en démontrant le rôle des moines clunisiens dans la construction culturelle, politique et sociale du territoire européen du Moyen Âge à nos jours, donneront toutes ses chances de réussite à la candidature.

La rédaction du dossier international a débuté. Les Sites clunisiens sont désormais engagés dans un véritable projet culturel d'envergure européenne : ambitieux, commun et passionnant.
files/images/carte_candidats_26_01_22_640x640.png
  • De 2021 à 2022 : bilan d'étape en vidéo, depuis Cluny, vers l'Europe

  • Les candidatures sont ouvertes !

    Une étape majeure a été franchie le 9 juillet 2021. 3 journées événementielles, qui ont réuni à Charlieu et à Pommiers-en-Forez (Loire, France) les représentants d'une cinquantaine de sites clunisiens d'Europe, ont servi d'écrin à l'ouverture des candidatures par le président Rémy Rebeyrotte, en présence des collectivités publiques partenaires du projet.